Zoom sur les cryptomonnaies

Il y a bien des années, le monde économique a connu l’avenu des cryptomonnaies qui depuis ne cessent de faire parler d’elles. Le succès inouï du Bitcoin, première cryptomonnaies a permis à plusieurs d’autres devises de ce genre de voir le jour. Mais ces dernières n’ont pas connu un succès semblable à celui des Bitcoins. Poursuivez la lecture de cet article pour plus de généralité.

Cryptomonnaie : qu’est-ce que c’est ?

Les monnaies virtuelles ou crypto-monnaies, apparaissent de plus en plus fréquemment dans les médias en général. Une définition simple de ce qu'est une monnaie virtuelle est qu'il s'agit d'un "moyen d'échange numérique", c'est-à-dire de l'argent virtuel, et comme il est relativement accepté, il peut être utilisé pour acheter et vendre des produits et des services. Disposez d’une cryptomonnaie nécessite une connaissance parfaite de celles-ci, n’hésitez pas à voir le site que nous vous proposons pour ce fait.
La première monnaie virtuelle entièrement mise en œuvre est le bitcoin. Cette monnaie virtuelle est entrée en service en 2009 et, au fil du temps, différentes monnaies virtuelles telles que Litecoin (2011), Ripple (2012) ou Ethereum (2015) ont fait leur apparition.

Quels sont les avantages et les différences entre les monnaies virtuelles et traditionnelles ?

Quant aux avantages de ce système en tant que moyen de paiement, nous pourrions souligner la facilité d'effectuer des paiements à des entreprises dans des pays où il n'existe pas de système bancaire stable, grâce à une monnaie "virtuelle" qui peut être convertie en monnaie locale, comme le dollar ($) ou l'euro (€), par le biais d'intermédiaires déjà existants et soumis à une réglementation légale. De plus, n'étant pas un élément physique, la monnaie virtuelle est également un véhicule d'investissement, puisque, par exemple, n'importe qui pourrait avoir une partie de son épargne en bitcoin, car on s'attend à ce qu'elle atteigne une valeur élevée (en raison du grand intérêt des institutions financières.
Un autre de ses points forts est la sécurité, puisqu'il n'est pas nécessaire de révéler ses coordonnées bancaires pour payer avec lui. Cependant, l'un des aspects les plus controversés est que son utilisation est partiellement anonyme et qu'elle a été liée au blanchiment d'argent.