Trois façons d'endormir un bébé

Le nouveau-né se retrouve dans une situation totalement différente de celle à laquelle il est habitué. Plus de chaleur et de confinement dans l'utérus, plus de doux bercements lorsque la mère bouge. Il est donc naturel qu'il soit souvent plus nerveux, fragile et qu'il ait du mal à s’endormir. Voici quelques astuces pour endormir votre bébé.

Enveloppez le bébé

Ce n'est qu'un premier pas, il ne suffira pas à lui seul à calmer la plupart des nouveau-nés, mais il prépare les suivants. L'emmaillotage, dès le premier mois, n'est pas quelque chose de rigide et trop serré. Il n'entravera pas non plus le développement psychomoteur naturel de votre bébé. C'est nécessaire dans les premiers mois de la vie, pour aider le petit à surmonter la transition. Pour de plus amples informations, cliquez ici.

Mettez-le dans une position où il est à l'aise

Sur le côté ou en décubitus dorsal mais quand on le couche sur le dos, s'il est posé avec la tête plus basse que le reste de son corps il a un sursaut. Cela peut le réveiller au désespoir des parents, alors soyez prudent lorsque vous posez les pieds d'abord, puis le reste du corps. Le nouveau-né a l'habitude d'être en position recroquevillée, fœtale. Une fois dehors, il ne s'adapte pas toujours immédiatement et volontairement à la position couchée sur le ventre. Cependant, cette position est importante et vous pouvez donc soit vous rabattre sur la position sur le côté. Celle sur le ventre est déconseillée en raison du risque de décès dans le lit.

Bercez le bébé en rythme

Ici tout le monde a un système depuis la nuit des temps. Certains utilisent des berceaux suspendus au plafond, des hamacs, des berceaux en bois qui se balancent, des bras. Presque tous les enfants réagissent alors positivement au contact avec le corps de leurs parents. Les porter dans une écharpe ou une pochette aide beaucoup à les calmer. Et pendant que vous les portez comme ça, vous pouvez marcher ou faire d'autres choses.