Transfert des vaccins anti-covid vers l’Afrique : Que dit le président Macron ?

Emmanuel Macron a formulé le vœu que les pays développés puissent faire preuve de générosité et d’altruisme par ce temps de course aux vaccins anti-covid. Il voudrait que les pays riches donnent aux pays africains 3 % à 5 % de leurs stocks de vaccins.

Les propositions d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a estimé que les pays riches disposent déjà assez de stock pour leur campagne vaccinale. Selon lui il ne serait pas préjudiciable pour les pays développés de donner 3 à 5 % de leur stock de vaccin aux pays africains. La chancelière allemande serait déjà d’accord avec cette proposition faite par le chef d’État français. Ce souhait du président français tient compte du fait que beaucoup de personnes vivantes en Europe ont des parents en Afrique. Et il pense que cela relève d’une urgence.
Pour Macron si on laisse de côté l’Afrique dans cette course aux vaccins anti-covid, cela ne fera qu’accentuer les inégalités entre les nations du monde.

Pour que tout le monde entier sans exception puisse bénéficier des vaccins, le président français voudrait qu’une forte pression de production soit exercée sur les laboratoires pharmaceutiques.
Macron envisage rallier à sa cause ses homologues américains et européens. Il compte beaucoup sur l’appui financier de l’État américain dans le dispositif Covax. Ce dispositif a été mis en place pour allouer justement des doses de vaccins aux pays pauvres. La Maison-Blanche a laissé entendre que Joe Biden compte investir 4 milliards de dollars dans ce dispositif. Dans ce projet d’allocation de vaccins aux pays pauvres , la Russie et la Chine seront aussi impliquées.

C’est quoi le covax ?

Il est le dispositif d’allocation de doses de vaccins aux pays pauvres. Ce mécanisme vise un accès équitable aux vaccins anti-covid ainsi qu’aux accessoires médicaux de tests de dépistage. Cette allocation de vaccins peut prendre la forme de dons ou peut être une vente à un prix dérisoire.