Alimentation bébé : comment arrêter le sevrage ?

L’un des moments de complicité entre une mère et son bébé est l’allaitement. C’est un moment auquel votre petit ange prend très vite plaisir, mais qui ne devrait pas s’éterniser. En réalité, c'est à vous et à votre bébé de décider du moment opportun pour arrêter. Cependant, si vous avez du mal à céder à ses caprices, cet article vous donne les astuces pour y arriver.

Instaurer progressivement de nouvelles habitudes d’alimentation

Pour faciliter le processus pour vous et votre enfant, le sevrage doit s'étaler sur plusieurs semaines ou plus. Commencer par réduire la fréquence d’allaitement en instaurant de nouveaux modes alimentaires comme le lait en poudre par exemple. D’ailleurs si vous ignorez comment vous décider, les conseils de poulemouillette pourraient vous orienter.

Selon l'âge de votre bébé et son besoin de succion, vous pouvez le sevrer soit à la tasse, soit au biberon. Si vous optez pour le biberon, votre bébé devra éventuellement être sevré encore plus tard du biberon. Un autre moyen est de commencer par l'allaitement de la journée qui semble le moins intéresser votre bébé. Puis supprimez une autre tétée tous les quelques jours ou même toutes les semaines, en fonction de votre confort et de la volonté de votre bébé de coopérer.

Faites place aux aliments solides

En réalité, Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon d'arrêter l'allaitement. Pour beaucoup de mères et de bébés, l'arrêt de l'allaitement se fait progressivement, au fur et à mesure que l'enfant grandit et mange des aliments solides.

Même si l'alimentation solide ne remplace pas simplement subitement le lait maternel. Il est prouvé que le lait maternel peut jouer un rôle en aidant le système digestif du bébé à faire face à ses premiers aliments solides.

Une fois qu'il a commencé à manger des aliments solides, votre bébé aura toujours besoin de lait maternel ou de lait maternisé comme boisson principale, au moins jusqu'à son premier anniversaire.